.   A votre service

    .   Réduire vos déchets

    .   La vie des déchets

    .   Restez informés

    .   Contacts et liens utiles


    retour


    PRATIQUER LE COMPOSTAGE


    Le compostage c'est quoi ?

    La nature recycle elle-même ses déchets !
    De ce fait, le compostage est une technique d'origine naturelle qui est un enjeu fondamental en matière de prévention des déchets.
    Pour produire du compost, la CCCM a mis à la disposition des habitants des composteurs subventionnés par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), et du Conseil Départemental de l'Aveyron.
    Action régulièrement renouvelée depuis 1999. Les foyers peuvent s'équiper d'un composteur individuel de jardin (600L) pour un faible coût (pour 20 euros)
    Pour bien comprendre les enjeux environnementaux, le compostage reste un instrument efficace pour diminuer le poids de nos poubelles, soit 40 kg par an et par habitant.


    Un engrais naturel de très grande qualité

    Le compost apporte l'humus nécessaire à la terre. Mais utile et écologique, c'est aussi et surtout une manière de recycler intelligemment les déchets végétaux et certains restes de nos cuisines.
    Quel est le point commun entre une branche, un mouchoir, une coquille d'œuf et des feuilles mortes ?
    Ne cherchez plus, toutes ces matières peuvent intervenir dans la composition d'un compost de qualité. Processus de transformation et de valorisation des matières organiques, le compostage emploie principalement deux types de déchets :
    - Les déchets dits « carbonés » qui regroupent tous les résidus du bois tels que les sciures, les branches broyées, le papier.
    - Les déchets dits « azotés » qui recouvrent la vaste catégorie des déchets végétaux issus du jardinage ainsi que les déchets ménagers susceptibles de fermenter comme les épluchures de fruits et légumes.
     
    Pour ceux qui ont déjà adopté le compostage c'est le moment d'en faire profiter votre jardin, pour ceux qui veulent se lancer dans cette pratique, vous êtes toujours à temps d'adopter ce geste éco-responsable en vous procurant un composteur auprès de la CCCM qui met gratuitement à votre disposition une équipe qui vous conseillera et vous aidera à démarrer sereinement. Vous pourrez, dès le printemps prochain en faire profiter votre jardin.


    Méthode

    Conditions d'un compost réussi :
    1. Dépôts à même le sol sur une terre retournée, meuble

    2. Apports équilibrés en différentes catégories de déchets. 
        Grossiers (tailles, branches, feuilles mortes, cartons, papiers…)
        Fins (déchets de cuisine, tontes de gazon…)

    3. Aération, les micro-organismes ont besoin d'oxygène. De plus, un brassage régulier évite les mauvaises odeurs

    4. Humidité : Le compost ne doit jamais être sec ; il a besoin en permanence d'une légère humidité. Il faut donc l'arroser modérément en été.


    Quels déchets mettre au compost ?


    Les déchets de la cuisine et de la maison

    OUI

    NON

    Fruits et légumes abîmés
    Epluchures de fruits et légumes
    Restes de repas
    Thé, café
    Essuie-tout, papier et carton alimentaires
    Pain

    Produits gras
    Cendres
    Restes de viandes, poisson, fromage
    Coquilles de noix, noisettes, noyaux
    Litières animales et excréments

    Les déchets du jardin

    OUI

    NON

    Tontes de gazon ou d'herbes
    Orties, pissenlit, valériane
    Déchets du potager
    Mauvaises herbes non montées en graines
    Taille de haies fraîche
    Feuilles mortes, fleurs et plantes fanées

    Plantes malades
    Plantes récemment traitées
    Tontes contenant des plantes grainées
    Feuilles de rhubarbe


    Les déchets ligneux doivent être broyés au préalable.


    Conseils

    Odeur d'ammoniac - excès de matières azotées

    Ajouter des matières riches en carbone
    - Sciure
    - Copeaux
    - Paille
    - Feuilles sèches

    Odeur d'œuf pourri - excès d'humidité et manque d'oxygène

    - Ajouter des matières sèches
    - Brasser et aérer le compost
    - Laisser le couvercle ouvert par beau temps pour favoriser l'évaporation

    Présence d'insectes : moucherons et animaux (Fruits gâtés ou présence de matières non recommandées)

    Recouvrir la surface du compost avec :
    - Des feuilles
    - Une couche de sciure
    - Une couche de terre

    Pas de décomposition de certains déchets - matières introduites trop grossières

    Broyer et fragmenter ces matières afin de faciliter l'action des micro-organismes.

    Temps de décomposition trop long (6 à 8 mois pour obtenir du compost) absence de micro-organismes et d'insectes

    - Aérer, mélanger, broyer
    - Ajouter :
    . vers
    . ortie (en purin)
    . eau sucrée
    . fumier


    En suivant quelques règles simples et en étant persévérant, on obtient alors un produit qui fera la fierté du jardinier amateur. Quand on pense à tous ses avantages, cela serait dommage de ne pas tenter l'aventure du compostage.


     
    Service proposé par Smica - Powered by MagicSite